Association Stendhal et des amis du musée Stendhal (Grenoble)

Association Stendhal et des amis du musée

Stendhal (Grenoble)

Bienvenu, Mirë se vini, Willkommen, Welkomma, Welcome, Marhaban, ようこそ、日本スタンダール研究会」公式ホームページへ, Bari galoust, Xos gelmissiniz, Welkum, Ongi etorri, Swagata, Ansuf yiswen, ščyra zaprašajem, Kyo tzo pa eit, Ani kié, Dobro došli, Degemer mad, Dobre doshŭl, Benvinguts, Ulihebisdi, Huān yíng, Karibu, Eoso eoseyo, Bonavinuta, Bel bonjou, Bienvini, Ben vini, Bienvéni, Bienvini, Bienvéni, Dobrodošli, Velkommen, Bienvenido, Bonvenon, Tere tulemast, Gabitê, Vælkomin, Tervetuloa, Welkom, Wìllkòmme, Binvignut, Fàilte, Fáilte, Benvido, Croeso, Planvenguda, Mikouabô, Kalos irthate, Eguahé porá, Baroukh habaim, Swaagat, üdvözlöm, Selamat datang, Velkomin, Benvenuto, Yôkoso, Séyiz l’beinv’nu, Amrehva ysswène, Som svakoum, Drumbaca, Nodé, Bi xer hati, Benvenguda, Gnindi ton hap, Gratus mihi venis, Laipni lūdzam, Boyeyi bolamu, Sveiki atvykę, Wëllkom, Dobredojde, Selamat datang, Swagatham, Tonga soa, Merhba, Haere mai, Miawezon, Tavtai morilogtun, Ne y waoongo, Welkom, Namaste, Velkommen, Benvenguts, Khush amdeed, Ji aayien nu, Bon bini, Khosh âmadid, Witaj, Bem-vindo, Benvenguda, Bine ai venit, Dobro pojalovat, Afio mai, Benènnidu, Dobrodošli, Wauya, Bhali karay aaya, Vitame vás ou Vitajte, Dobrodošel, Zupinje z te videtite, Välkommen, Härzliche wöikomme, Karibu, Tuloy ka, Maeva, Nalvaravu, Rahim itegez, Vítejte, Swagatham, Yindii ton rap, Hosgeldiniz, Gazhasa oetiśkom, Laskavo prosymo, Xin chào, Bénvnou, Diarama, Wilkum, ékouabô, Isibingelelo

Agenda

 

 

 À l'auditorium des Archives départementales

Projection du film "De l'amour" de Jean Aurel (1964), présenté par Jean Serroy,

Le mardi 5 décembre 2017 à 17 h 30

Aux archives départementales

2, rue Auguste Prudhomme à Grenoble

Entrée libre et gratuite

Stendhal et le cinéma

Stendhal a beaucoup inspiré le cinéma. Moins connu que les adaptations diverses des grands romans, De l'amour (1964), le film de Jean Aurel, se signale par l'idée, audacieuse, qui le sous-tend, de porter à l'écran un livre qui n'est précisément pas un roman, et par la façon dont le réalisateur et son co-scénariste Jacques Laurent (qui signe du nom de plume, Cécil Saint-Laurent, qu'a rendu célèbre son Caroline chérie) imaginent, à travers une série de chassés croisés amoureux, des situations qui illustrent les analyses que Stendhal fait du sentiment.
La qualité des dialogues et de la distribution (Anna Karina, Michel Piccoli, Elsa Martinelli, Jean Sorel,…) n'est pas pour rien dans la réussite d'un film fidèle à l'esprit stendhalien, et qui incitera ses auteurs à poursuivre dans la voie stendhalienne, Jacques Laurent écrivant dans la foulée, en 1966, son essai La Fin de Lamiel et co-scénarisant à nouveau avec Jean Aurel, qui le réalise, Lamiel en 1967.

                                                 

 

2017 12 05 photomontage De lAmour