Association Stendhal et des amis du musée Stendhal de Grenoble

Association Stendhal et des amis du musée

Stendhal de Grenoble

Aux Archives départementales

 
Conférence de Gérald Rannaud
2, rue Auguste Prudhomme à Grenoble
Entrée libre et gratuite 

 

Rome, entre Giono et Stendhal

Il doit bien y avoir quelque point commun entre ces deux écrivains si proches et ces lieux pour eux si emblématiques et intimes. Stendhal fut le promeneur de Rome, mais Giono, qui en semble si éloigné ? Et que vient y faire Stendhal ? Un aspect peu connu de leur proximité.

 

2017 01 17 portrait giono

2017 01 17 portrait stendhal2017 01 17 rome conference rome giono 3

 

Une conférence passionnante

Adhérents de l’association ou non se pressaient mardi ayant choisi parmi tous les chemins menant à Rome (dont un GR bien connu…) : celui sur lequel allait nous guider notre excellent conférencier Gérald Rannaud avec lequel il est certain que le sentier sera lumineux, joyeux, passionnant et surtout pas autoroutier (cette route moderne si bien démolie par Giono comme nous avons pu le savourer plus avant dans le propos de Gérald). En ce jour froid et gris de mars, mois des fous et de la guerre, dit-on, il fut bien agréable de se diriger vers le sud et quel sud ! et quelle ville ! « tant on sait depuis Proust que les noms des villes ont une charge émotionnelle » : Rome, qui « représente les paradoxes des relations de ces deux écrivains avec leur patrie ». Un brillant éclairage des deux tableaux peints par les deux écrivains, abordant la ville à deux âges de la vie éloignés, suivant deux itinéraires divergents, avec deux manières différentes d’aborder et de ressentir cette ville phare de la chrétienté.
La conférence fut agréablement illustrée par un texte de Giono lu avec brio par Marie-Christine Frézal et décrivant l’arrivée de l'écrivain dans la cité.